MARIA DE JESUS CABRAL

MARIA DE JESUS CABRAL

Titre:
Lire, une expression humaine dans le temps

Résumé:

Si lire est une opération technique, réfléchie, et qu’elle part fixée à l’avance (Valéry parlait d’opération militaire), l’acte de lecture recèle une dimension individuelle et humaine quand, dans la spontanéité du moment, se croisent présence et corps, gestes et contacts  multiples… Lire et dire, règles et hasard s’articulent dans ce « vouloir être œuvre » (Barthes, Critique et vérité, 1966 : 85) certes, mais toujours dirigé vers autrui, adapté au présent et à la situation.

Face à l’évolution du numérique et de l’intelligence artificielle, à l’emprise de régimes intrinsèquement virtuels dans tous les domaines de la connaissance, j’aimerais réfléchir sur la notion de performativité, associée à la lecture qui laisse la place à un état d’être, à un acte partagé, dans l’interaction entre soi-même et l’autre, et les effets de sens qu’elle suscite. La lecture devient alors métaphore de la communication humaine, prenant au mot ce que Benveniste, entre autres, propose de ne pas séparer : le langage et l’expressionhumaine (Benveniste, 1966).

Notice Biobibliographie:

Maria de Jesus Cabral est enseignante-chercheure à l’université de Lisbonne. Elle est l’auteure de Mallarmé hors frontières, issu de sa thèse de doctorat (2005) et de nombreuses publications sur le théâtre symboliste et des auteurs comme Mallarmé, Maeterlinck, Eugénio de Castro ou Pessoa, qu’elle interroge notamment sur le prisme de la lecture littéraire. Elle travaille également sur la formation médicale par la lecture littéraire et le théâtre dans le cadre de recherches et d’enseignements en Humanités Médicales. Elle a par ailleurs traduit plusieurs ouvrages critiques au Portugal. Elle est un des membres fondateurs du Groupe LEA!,elle préside l’APEF (Association Portugaise d’Études Françaises) et dirige la revue Carnets(depuis 2015).

Dernières publications :
Castro, Eugénio, Belkiss – Rainha de Sabá, de Axum e do Himiar (poema dramático), organização, estabelecimento de texto e notasde Maria de Jesus Cabral e Bruno Matangrano, Rio de Janeiro, Editora Vermelho Marinho, 2020.

Lire les villes, Études réunies par Maria de Jesus Cabral, Maria Hermínia Laurel et Franc Schuerewegen, Paris, Le Manuscrit, « Exotopies », 2020, 294 p.

Maria de Jesus Cabral, Marie-France Mamzer (coord.) Médecins, soignants, osons la littérature. Un Laboratoire virtuel pour la réflexion éthique, Paris, Sipayat, 2019, 340 p.

Filosofia, ética e política: entrevistas e diálogos,de Paul Ricoeur, tradução e revisão de Adelaide Fins, Hugo Barros, João Domingues, Luísa Portocarrero e Maria de Jesus Cabral, Lisboa, Edições 70/Edições Almedina, 2020, 136 p.