CRISTINA ROBALO CORDEIRO

Cristina Robalo Cordeiro

CRISTINA ROBALO CORDEIRO

Titre: 
De la littérature comme économie du plaisir

Résumé:
Envisagée d’abord sous l’aspect de l’économie politique, la littérature se présente comme un secteur de l’industrie du livre, les termes de production et de consommation pouvant désigner avec exactitude les rapports entre les auteurs (assistés des éditeurs, imprimeurs, libraires…) et les lecteurs, le plaisir de ces derniers étant tenu pour la cause finale de ce commerce. Mais si nous restreignons la perspective au livre seul, il est encore légitime, considérant par exemple « l’économie » d’un récit ou d’un poème, d’y découvrir une gestion du plaisir de lire, allant de l’incitation à l’excitation maximale, comme dans une psychanalyse du feu. Reste à se demander si le modèle sexuel peut rendre fidèlement compte du type de satisfaction que procure la lecture. N’est-ce pas plutôt du côté de la sublimation qu’il faut chercher le secret de la lecture telle que l’encourage la Société dans sa préconisation des activités reconnues d’utilité publique?

Notice Biobibliographie:
Cristina Robalo-Cordeiro, née à Coimbra en 1954, est professeur titulaire de la Faculté des Lettres de l’Université de Coimbra, dont elle a été Vice-Présidente de 2003 à 2011.

Présidente de l’Alliance Française de Coimbra, Vice-Présidente de l’Association Européenne d’Etudes Francophones, Secrétaire-Générale du RESUFF (réseau universitaire francophone de femmes dirigeantes dans l’enseignement supérieur), elle a exercé, de 2012 à 2016, les fonctions de Directrice du Bureau Maghreb de l’AUF, à Rabat.

Elle coordonne le Plan National de Lecture pour l’Enseignement Supérieur et intègre le Comité de la Candidature de Coimbra au titre de Capitale Européenne de la Culture 2027.

Auteur de 10 livres (dont un roman, Fugue marocaine, et un recueil de nouvelles, Réminiscences de la lumière) de 6 traductions et de (environ) 200 articles, elle a prononcé des conférences un peu partout dans le monde (Brésil, États-Unis, Portugal, Espagne, Italie, France, Belgique, Maroc, Algérie, Tunisie, Liban, Mozambique, Côte d’Ivoire, Allemagne, Turquie, Sénégal, Burkina Faso, Luxembourg, Roumanie, Algérie, Tunisie, Canada, Abu-Dhabi, Chypre).

Son œuvre critique porte en priorité sur la culture et la littérature françaises et francophones, mais elle a également publié des monographies et des articles dans le domaine de la littérature comparée et sur des auteurs de la littérature portugaise.

Elle est lauréate du Prix Richelieu Senghor de la Francophonie (2008) et a été décorée de des Palmes Académiques (Officier), 2001, de la Légion d’Honneur (Chevalier), 2014, et de l’Ordem do Infante (Commandeur), 2015, et de l’Ordre des Arts et des Lettres (2020). Elle est Docteur Honoris Causa de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UNIRIO) et a reçu le Prémio Literário Orlando Gonçalves (Menção Honrosa) pour son reccueil de nouvelles Reminiscências da Luz.